Presse

Le Dauphiné libéré Saint Jean de Moirans

«Pour ce bel après midi musical un très nombreux public fidèle " appréciateur " de ce rendez vous estival a été une fois encore enthousiasmé par les qualités techniques et le talent de l'artiste qui occupait les claviers du bel orgue X.Silbermann.
Caline Malnoury laissa éclater sa grande classe en choisissant un programme aux tonalités les plus originales et parfois les plus inattendues alliant le lyrisme classique …à la fantaisie…au rythme moderne…à l'insolite…en un mot bien loin des sentiers battus !..Surprise avec Santa Maria de Frescobaldi où la voix merveilleuse de l'organiste s'ajoutait au chant de l'instrument.
L'assistance à la fois conquise et étonnée par un style nouveau faisait une chaleureuse ovation à l'organiste …»

Dauphiné Libéré Saint- Jean-de-Losne

«Caline Malnoury et Sabine Malnoury-Gamet régalent le public….
Un public a assisté à un concert de qualité où violon et orgue avaient signé un contrat consensuel dans le seul but : offrir une soirée classique sortant des sentiers battus.Le talent de Caline et le dextérité de Sabine se sont réunis pour ce beau moment musical…
Le répertoire riche en compositeurs a permis de faire découvrir les mille et une possibilités du très bel orgue du XVIII ème siècle construit par Bénigne Boillot en 1765 , conservé dans son état originel et qui fait partie des douze plus beaux orgues français …»

Journal la Tribune Temple de Privas

«Complices dans la vie elles le sont également en scène au sein du Duo Coletto.
J.S.Bach, Veracini, Stanley, Tchaïkovski, Haydn, Elgar, Lemmens, Raff, Vierne, composaient un programme très séduisant interprété par deux musiciennes aussi talentueuses que souriantes… »

Le Progrès de Lyon Fontaines sur Saône

«Une ambiance de fête et une grande joie régnaient dans l'église de Fontaines à l'occasion du grand concert inaugural de l'orgue restauré( Convers, Dalsbaeck-Merklin) retransmis en vidéo sur écran géant Le Duo Coletto formé de deux musiciennes aussi brillantes l'une que l'autre, chacune dans sa spécialité, ont véritablement enchanté le public .Entre elles règne une entente parfaite ;on peut même dire une complicité : Caline à l'orgue et Sabine au violon se complètent admirablement …et c'est sous un tonnerre d'applaudissements qu' elles sont venues saluer l'auditoire charmé par ce très beau programme qui restait aussi dans l'esprit du concert inaugural de Louis Vierne en 1935 qui comportait également des instruments à cordes… »

Le Dauphiné Libéré Monetier les bains

«Les adaptations proposées par les deux musiciennes ont mis en valeur les sonorités et les particularités de l'orgue du Mônetier dans une complicité parfaite pour le plus grand plaisir d'un public captivé.»